Mochi/Daifuku Glacé aux Azuki 3/3

Bonjour !

Nous voici arrivés à la suite et fin de cette saga autour du haricot rouge japonais Azuki !
1.  Pour lire la recette de la pâte aux Azuki c’est ici !
2. Pour lire la recette de la glace aux Azuki c’est ici !
Ces deux précédentes recettes sont essentielles pour pouvoir préparer la pâtisserie du jour !

Aujourd’hui, je mets à l’honneur une pâtisserie très connue au Japon : Le Mochi/Daifuku !
Le Mochi est une préparation à base de riz gluant. Il désigne le pétrissage du riz gluant cuit, puis le façonnage en boule de la pâte obtenue. Cette préparation est un véritable « rituel » au Japon, et est particulièrement mis en avant pour les fêtes du nouvel an. Si bien qu’il n’est pas rare de croiser des vendeurs de Mochi les préparer dans la rue !
Le Daifuku, cette fois ci, est une pâtisserie à base de Mochi, que l’on fourre généralement de pâte de Haricot Rouge. Mais soyons modernes et ne nous limitons pas à la version la plus courante! Amusons nous à les agrémenter de fraises, de fruits, de pâte de Nutella ou de beurre de cacahuète ! Toutes les possibilités sont permises !

Pour ma part, ça sera la version glacée pour aujourd’hui! Une petite entorse aux traditions, mais je reste bien sûr en compagnie des Haricots Azuki ! Je dois t’avouer une chose : ce que je préfère dans les Daifuku, c’est bien cette pâte de mochi, à la fois visqueuse et douce. Oui, c’est très étrange, mais promis, les Mochi/Daifuku sont vraiment très bons !

SONY DSC

Recette Mochi/Daifuku à la Glace Azuki

Pour réaliser 6 Mochi/Daifuki, tu auras besoin de :

6 boules de glace aux haricots Azuki
50g de farine de riz gluant (supermarché asiatique/exotique)
75g de sucre en poudre
Une cuillerée à soupe de Miel
Un bon stock de fécule de Maïs
10 cl d’eau
Environ 2 heures de temps libre, dont une heure et demie de temps de pause devant une série !

  1. Prépare ton fourrage et façonne des petites boules de glace. Vraiment plus petites que des boules classiques, je me suis faites un peu avoir, j’espère que tu seras plus malin que moi ahah ! Réserve au congélateur dans des petites caissettes.
  2. Mélange, dans un récipient pouvant aller au micro onde, la farine de riz, le sucre, le miel et l’eau. Disperse au maximum les grumeaux !
    Bonus : si tu veux colorer ton Mochi, ajoute une cuillerée à soupe de confiture de ton choix passée au tamis !
  3. A partir de là il y a deux maisons : à l’ancienne et à la vapeur (ce que je n’ai pas fait!), ou au micro onde (le choix du lâche!). Recouvre ton récipient de papier film plastique. Place ton mélange au micro onde pour 2 minutes, à puissance 600 Watts. Mélange bien, une partie sera compacte et l’autre plus liquide.
    Place de nouveau le mélange au micro onde, cette fois ci pour 30-40 secondes. Normalement, ta pâte sera plutôt compacte. (Pas forcément belle mais bien visqueuse !)
  4. Sur une plaque, dispose du papier cuisson, puis verse de la fécule de maïs tamisée bien généreusement. Ajoute ton mélange tout visqueux (encore chaud, il faut travailler avec rapidité), puis verse y également de la fécule tamisée. Aplatis ta pâte avec un rouleau ou tes petites mains, c’est comme tu veux ! Installe ta plaque au réfrigérateur pour une petite heure. A sa sortie, coupe la en plusieurs parts, rondes ou carrées, comme tu le souhaites, cela n’a pas beaucoup d’importance ! Débarrasse les parts de la fécule de maïs avec un tissus propre ou un pinceau à cuisine.
    Empile les pâtons les uns sur les autres en les séparant bien par du film plastique. Laisse reposer une fois de plus 30 minutes au réfrigérateur.
  5. L’assemblage va débuter ! Sors tes petites boulettes de glace et tes pâtons.
    Prends un petit récipient de la taille du Mochi désiré : une verrine, une caissette à muffin plutôt rigide etc. Mets y ton pâton avec le film plastique en dessous. Pose ta boulette de glace au centre et replis les bords de la pâte. Il faut que tu constitues une boule hermétiquement fermée ! Mais attention, la pâte est fragile, il faut y aller en douceur. Ensuite emballe bien ton Mochi dans le film plastique pour aider le Mochi/Daifuku à garder sa forme ! Place tes pâtisseries dans le congélateur, jusqu’à ce que tu aies trop faim!

Pour la dégustation, un petit thé vert japonais à la Fraise, ça te dis ? Je te propose d’accorder ces douceurs avec mon thé du moment : Tochiotome Vert, de Lupicia !

La prochaine fois, soyons fou de gourmandise, je tenterais bien un Mochi/Daifuku saveur nutella fourré à la pâte de cacahuètes ! Miam !
Merci de m’avoir suivie durant ma saga ! 

3 thoughts on “Mochi/Daifuku Glacé aux Azuki 3/3”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *