Anniversaire de Lupicia Paris – Japanese Delights – Thés & Sushis

Hello !

Hier, je te racontais ma visite de l’exposition ARETHE qui s’articulait autour de l’art de la Cérémonie du Thé … continuons sur le Japon ! Et plus particulièrement avec l’une de mes maisons de thés préférée : LUPICIA ! Je sais, j’ai déjà évoqué tout mon amour pour la maison dans cette vidéo, mais ce n’est pas terminé ! Durant l’été, j’ai reçu une invitation par mail, j’étais conviée à fêter l’anniversaire de la boutique parisienne (3 ans !) le vendredi 09 Septembre. Je ne sais pas si j’ai été invitée en tant que cliente accro ou en tant que bloggeuse amoureuse, mais toujours est-il que j’ai immédiatement contacté Estelle du blog Volutes Tea pour lui proposer que nous y allions ensemble ! Sur place nous avons retrouver Adeline du blog Thé + Toi, et Lauren de l’Atelier du Thé a fait un passage rapide !

anniversaire-lupicia-19

Nous étions terriblement en avance lors qu’avec Estelle, nous approchions du 40 rue de Bonaparte, l’adresse qui abrite un temple du thé japonais. Cela faisait plusieurs semaines que nous en parlions, nous avions terriblement hâte d’y être ! Et c’est finalement avec 15 minutes d’avance que nous franchissions la porte de Lupicia, la boutique, privatisée pour l’occasion, était déjà occupée de clients, bloggeurs ou de journalistes.
Comme d’habitude, nous sommes accueillies comme des princesses, on nous explique rapidement le déroulé de l’événement.

anniversaire-lupicia-5
Junpei ONO, maître Sushi

 

anniversaire-lupicia-20
Sushis : Saumon, Dorade, Thon, Maquereau, oeufs de saumon

Accords Thé & Sushi – Lupicia & Junpei ONO

Notre visite débute avec un premier temps fort : la dégustation des Sushis de Junpei ONO en association à 5 thés d’origine de Lupicia. Junpei ONO, maître Sushi du Sushiya-Ono, dans le quartier de Shibuya à Tokyo, nous accueille tout en préparant les sushis. Les gestes sont rapides et impressionnants, bien qu’il s’arrête de temps en temps pour nous permettre de prendre quelques photos, c’est comme si l’on assistait à une chorégraphie très précise ! La juste quantité de riz est façonnée en forme de bateau (avec un dôme qui sera en symbiose avec le poisson), il y dépose une noix de wazabi et ajoute une tranche de Sashimi. Les sushis sont composés à la main et à la chaîne, on reconnait là ce qui caractérise sa cuisine : « Propreté, précision, beauté, joie, force ».
Ensuite, son commis apporte la touche finale, un coup de pinceau de sauce soja aromatisée pour chaque type de poisson, pour des saveurs encore plus recherchées et précises !

anniversaire-lupicia-8

anniversaire-lupicia-21

La dégustation n’est pas immédiate, n’engloutissons pas ces merveilles goulûment ! 5 accords nous sont proposés, il faut d’abord déguster une gorgée de thé, puis avaler le sushi, et enfin boire une nouvelle gorgée de thé.

1 er Accord : Hojicha Atago & Thon au soja

J’en profite pour redécouvrir le Hôjicha Atago, dont j’avais déjà reçu un échantillon mais que je n’avais pas pu exploiter au maximum. C’est un thé composé de tiges torréfiés une seule fois. Durant la première dégustation, je perçois une belle palette d’arômes : saveurs de céréales, de végétaux et une note plus rafraîchissante qui tire vers le iodé ailé (ail*).
Le sushi au thon est divin, la chair est bien grasse et dense en boucheUne fois le palais imbibé des saveurs du thon, il faut boire une nouvelle gorgée de Hojicha Atago ! Les saveurs sont en symbioses, le thon parait moins gras et des notes citronnées viennent chatouiller tout mon palais ! C’est l’association dont je me souviens le plus, je ressens encore l’effet pétillant en bouche !

2ème Accord : Sencha Takachiho & Daurade au sel et soja au Sudachi (agrume proche du Yuzu)

Je suis plutôt contente de retrouver ce thé, que j’avais une fois de plus déjà découvert sous forme d’échantillon et pour lequel j’étais resté sur ma faim ! Je reconnaissais des notes de riz lors de la découverte olfactive ! A la dégustation, les premiers arômes que je décèle sont céréalés et sucrés, puis très vite rattrapés par des saveurs de légumes chauds et veloutés. Longueur légèrement umami.
Cela faisait des années que je n’avais pas consommé de daurade, et j’ai été très satisfaite de retrouver ses arômes moelleux et finement iodés. L’association des deux saveurs renforce le goût Umami, l’accord est parfait, très savoureux, plutôt raffiné et soyeux en bouche.

3ème AccordKama-iri Cha Gôkase (séché la veille) & Saumon au soja citronné

C’est sans doute l’accord le plus attendu ! Les effluves et les saveurs du Kama-iri Cha Gôkase sont très herbeuses avec une fine astringence qui développe la longueur en bouche. Il y a une belle fraîcheur iodée qui émane du thé, mais j’aimerai particulièrement le déguster de nouveau, j’ai cru percevoir une saveur Umami !
Le Sushi au saumon est quant à lui plutôt relevé, très épicé avec le wazabi qui s’y accorde à merveille. L’association du Kama-iri et du saumon est comme une évidence, il se passe quelque chose en bouche. Les saveurs sont plus limpides, plus claires, l’astringence disparaît, les notes iodées s’accordent divinement au citron. L’aspect herbacée devient quant à lui plus velouté.

4ème Accord : Genmaicha Fugen & Maquereau au soja et gingembre

Lorsque je lis « Genmaicha Fugen » sur le tableau des accords, je suis aux anges ! Je venais de terminer ma boite de Fugen en le préparant glacé, le souvenir des saveurs était toujours bien présent ! Les Genmaicha sont mes favoris et celui-ci ne déroge pas à la règle. Les notes grimpent vers l’excellence, d’abord céréalés avec les saveurs de la torréfaction du riz, ensuite plus sucrées et fruitées, et enfin franchement iodées.
Cependant, l’association avec le Maquereau me fait peur, partant de vieux souvenirs malheureux. Mais comme je suis chez Lupicia et que je suis en confiance : je me lance ! Le poisson est excellent, les souvenirs douloureux s’envolent immédiatement ! Saveurs profondes et intenses pour cette chair plutôt dense, le goût de la mer est flagrant. L’association entre le Maquereau et le Genmaicha est sans doute ma favorite, le poisson perd en puissance et le gingembre renforce le genmaicha ! Un élan de fraîcheur envahi mon palais !

5ème Accord : Darjeeling BALASUN 1st Flush 2016 & Oeufs de Saumon Ikura aux algues et soja

C’est la première fois que je découvre un Darjeeling sélectionné par Lupicia. Bien que les arômes en tête soient proches de ceux d’un thé vert, je reconnais une certaine force dans ce Darjeeling Balasun, avec un aspect de bois grillés sur une texture plus poudrée et musc(at)ée. (malheureusement, mon cerveau n’a pas retenu toutes mes impressions concernant ce Darjeeling !)
En ce qui concerne ce sushi aux Oeufs de Saumon Ikura, il s’agit également d’une découverte. Cette fois-ci, il me semble bien avoir grimacé, les saveurs sont amères et très salées à la fois, je suis extrêmement surprise ! Heureusement, la seconde gorgée de Balasun va calmer mon palais et laisser émerger des notes plus sucrées, étrangement, peut-être s’agit-il des saveurs du riz utilisé !

J’ai tenté au mieux de te rapporter mes souvenirs, que j’ai noté frénétiquement dans un coin de mon cerveau, sur mon téléphone portable et en rentrant le soir ! Pfiou, je pense m’en être bien sortie et j’espère t’avoir donné envie de tester ces 5 accords !

Je ne t’accable pas de plus de lecture, j’avais tant à dire de ce premier temps fort et je crains qu’il en soit de même pour les autres ! On se retrouve demain pour la suite de mes aventures, en attendant, je te recommande de visiter le blog de Volutes Tea qui te délivrera ses impressions sur ce superbe événement !

anniversaire-lupicia-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *